Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
quandsylit.over-blog.com

Partage de mes lectures

L'été froid - Gianrico CAROFIGLIO

A l'été 1992, à Palerme, la guerre menée par la mafia a atteint le summum en commanditant l'assassinat des juges Falcone puis Borsellino. Mais cette terreur avait déjà commencé dans les Pouilles, à Bari plus exactement avec entre autres des enlèvements contre rançon.

Dans l'été froid, l'auteur, procureur de profession, va nous relater le kidnapping du fils de Don Grimaldi, l'un des parrains locaux sous fond de guerres intestines entre bandes rivales et comment un carabinier va essayer de démêler les nœuds de cette triste affaire. 

Bien que Lopez Vito, ex bras droit du parrain local et chef du clan rival, soit à l'origine de la guerre des gangs visant à détrôner son ex patron, il n'est pas responsable de cet enlèvement. Aussi, il décide de se rapprocher de la justice. Et pour prouver sa bonne foi, il va raconter par le détail et d'une manière très neutre au maréchal, Pietro Fenoglio, tout ce qu'il a fait pour le bénéfice de la mafia et ainsi brisé l'omerta à laquelle il était soumis jusqu'alors.

Le maréchal Pietro Fenoglio est à l'opposé du flic abîmé par son boulot. Au contraire, il aime lire, il est passionné de musique classique, mais est terriblement seul depuis le départ de sa femme désireuse de faire une pause dans leur relation. Dans son travail, il prend le temps de l'analyse et sait faire preuve d'humanité sauf pour les gros criminels et notamment les tueurs d'enfants.

Face à lui, Lopez Vito, le repenti est aussi aux antipodes de ce à quoi on s'attend. Il est intelligent, ne fanfaronne pas, reste humble et semble détaché de ce qu'il a pu faire pour la mafia.

Ce roman n'est pas vraiment un polar mais tend plutôt vers une étude psychologie des différents personnages où les échanges sont ceux de personnes dites civilisées sans éclat et de manière très neutre. Néanmoins, le kidnapping sera résolu et l'auteur  arrive à nous surprendre en nous emmenant là où l'on ne s'attend pas aller. Et cette façon d'écrire nous montre bien que dans la vie tout n'est pas blanc ou noir mais oscille plutôt dans une palette de gris d'autant que la frontière entre le mal et le bien est plus que ténue.

Un grand bravo à l'auteur pour ce livre à mi chemin du roman et du documentaire, très bien documenté sur l'organisation de la mafia et du système judiciaire italien.

Un grand merci au service presse des Editions Slatkine et Cie.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article